Deuxième confinement :

Ne pas désespérer et se montrer solidaires

Message de notre Evêque :

https://www.diocese-tournai.be/component/content/article/2-actualites/4413-deuxieme-confinement-ne-pas-desesperer-et-se-montrer-solidaires.html

Nous voici une nouvelle fois confinés pour tenter de ralentir l’épidémie de coronavirus dans notre pays. Mgr Guy Harpigny sait à quel point cette période est difficile à vivre pour la plupart d’entre nous. Mais il nous invite à garder confiance, à rester unis par tous les petits gestes possibles et par la prière.

Pape François, Angélus du dimanche 12 novembre 2017

Chers frères et sœurs, bonjour!

En ce dimanche, l’Evangile (cf. Mt 25, 1-13) nous indique la condition pour entrer dans le Royaume des cieux, et il le fait grâce à la parabole des dix vierges: il s’agit de ces jeunes filles qui étaient chargées d’accueillir et d’accompagner l’époux à la cérémonie des noces, et comme à l’époque l’usage était de les célébrer la nuit, les jeunes filles étaient dotées de lampes.

La parabole dit que cinq de ces vierges sont sages et cinq sottes: en effet, les sages ont apporté avec elles de l’huile pour les lampes, alors que les sottes ne l’ont pas apportée. L’époux tarde à arriver et elles s’endorment toutes. A minuit, on annonce l’arrivée de l’époux, alors les vierges sottes s’aperçoivent qu’elles n’ont pas d’huile pour leurs lampes, et elles en demandent aux sages. Mais celles-ci répondent qu’elles ne peuvent pas leur en donner parce qu’il n’y en aurait pas assez pour toutes.

Ainsi, alors que les sottes vont chercher de l’huile, l’époux arrive; les vierges sages entrent avec lui dans la salle du banquet et la porte est refermée. Les cinq sottes reviennent trop tard, frappent à la porte, mais la réponse est: «Je ne vous connais pas» (v. 12) et elles restent dehors.

Qu’est-ce que Jésus veut nous enseigner par cette parabole? Il nous rappelle que nous devons nous tenir prêts à la rencontre avec Lui. Très souvent, dans l’Evangile, Jésus exhorte à veiller, et il le fait aussi à la fin de ce récit. Il dit ainsi: «Veillez donc, parce que vous ne savez ni le jour ni l’heure» (v. 13). Mais par cette parabole, il nous dit que veiller ne signifie pas seulement ne pas dormir, mais être préparés; en effet, toutes les vierges dorment avant l’arrivée de l’époux, mais au réveil, certaines sont prêtes et d’autres non. Voilà donc ce que signifie être sages et prudents: il ne s’agit pas d’attendre le dernier moment de notre vie pour collaborer avec la grâce de Dieu, mais de le faire dès à présent. Il serait bon de réfléchir un peu: un jour, ce sera le dernier. Si c’était aujourd’hui, comment suis-je préparé, préparée? Mais je dois faire ceci et cela… Se préparer comme si c’était le dernier jour: cela fait du bien.

La lampe est le symbole de la foi qui éclaire notre vie, alors que l’huile est le symbole de la charité qui nourrit, rend féconde et crédible la lumière de la foi. La condition pour être prêts à la rencontre avec le Seigneur n’est pas seulement la foi, mais une vie chrétienne riche en amour et en charité pour son prochain. Si nous nous laissons guider par ce qui semble le plus commode, par la recherche de nos intérêts, notre vie devient stérile, incapable de donner la vie aux autres, et nous ne faisons aucune provision d’huile pour la lampe de notre foi; et celle-ci — la foi — s’éteindra au moment de la venue du Seigneur, ou même avant. Si, en revanche, nous sommes vigilants et que nous cherchons à faire le bien, à travers des gestes d’amour, de partage, de service au prochain en difficulté, nous pouvons être tranquilles tandis que nous attendons la venue de l’époux: le Seigneur pourra venir à n’importe quel moment, et pas même le sommeil de la mort ne nous effraye, parce que nous avons une réserve d’huile, accumulée par les bonnes œuvres de chaque jour. La foi inspire la charité et la charité conserve la foi.

Que la Vierge Marie nous aide à rendre notre foi toujours plus active au moyen de la charité; afin que notre lampe puisse déjà resplendir ici, au cours de notre chemin terrestre, et ensuite pour toujours, à la fête des noces, au paradis.

Pour nos jeunes (propositions du service de la catéchèse).

* Théobule  https://www.theobule.org/

             * Atelier Spi (Prions en Eglise)   

https://www.prionseneglise.fr/junior/ateliers-spi-mercredi

A nouveau confinés mais toujours ensemble

https://www.diocese-tournai.be/component/content/article/596-vie-de-l-eglise/covid-19/4406-a-nouveau-confines-mais-toujours-ensemble.html

En cette nouvelle période de confinement, restons unis dans la foi malgré la distance ! Nous vous proposons à nouveau des pistes pour nourrir notre spiritualité durant cette période difficile. Cette page sera mise à jour au fur et à mesure.

    – Suivre les offices de chez soi pendant le confinement d’hiver :

 https://www.diocese-tournai.be/vie-de-l-eglise/covid-19/4407-suivre-les-offices-de-chez-soi-pendant-le-confinement-d-hiver.html

    – Avec Marie, à Lourdes !

  • Chapelet, à 15h30 :

https://www.ktotv.com/emissions/chapelet-a-lourdes

+ Nous confions à votre prière fraternelle

DONATO LAPERTOSA, 80 ans, époux de Maria Tasca, domicilié à Tertre.

CARMEN BOUTRY, 88 ans, domiciliée à Hautrage.

ANGELA STILLA, 80 ans, veuve de Bénito D’Agruma, domiciliée à Baudour.

EDMUND LAGOCKI, 88 ans, époux de Rosalia Wierus, domicilié rue de Varsovie à Tertre. Ses funérailles, suivies de l’inhumation au cimetière de Tertre, seront célébrées dans l’intimité familiale en l’église du Sacré-Cœur à Hautrage-Etat, le lundi 9 novembre à 11:00.

TYLIANO FOSTIER-PAIND’ AVOINE, fils d’Amandine Paind’Avoine, 5 jours, domicilié à Baudour, rue des Ecoles. Ses funérailles, suivies de l’inhumation au cimetière d’Hautrage, seront célébrées dans l’intimité familiale le mardi 10 novembre à 9h en l’église Saint-Géry.

MARIA DISSY, 81 ans, domiciliée à Grandglise. Ses funérailles, suivies de la crémation, seront célébrées en l’église de Tertre le mardi 10 novembre à 11h.

JACQUES CAULIER, 82 ans, époux de Jeanine Brogniez, domicilié Cité Jean Rolland à Saint-Ghislain. Ses funérailles, suivies de la crémation, seront célébrées dans l’intimité familiale en l’église Saint-Martin, le samedi 14 novembre à 11:00.

OPERATION ORANGES    UNIQUEMENT SUR COMMANDE

Livraisons du 19 au 30 novembre

En faveur des jeunes du service « Le Bivouac » à Tertre

Plus que jamais, nous avons besoin de vous !

  • Le filet de 1kg d’oranges : 3€
  • Le filet de 1kg de clémentines : 3€

Les commandes et l’argent doivent nous parvenir pour le 10 novembre au plus tard soit au secrétariat paroissial ou au responsable de votre paroisse :

Pour Baudour & Douvrain : Robert & Maggy Réghem : 065/ 64 28 69

Pour Hautrage Centre : Françoise Meunier : 0472/ 93 98 86

                                         Brigitte Scoubeau : 0495/ 21 19 41

Pour Hautrage Etat & Sirault: Gaetane Gualandi   0474/ 17 93 82

Pour Neufmaison : Patricia Dendal    0498 31 16 64

Pour Saint-Ghislain : Hélène Dehon : 0476/ 83 90 02

                                     Cécile Verrue & Thérèse Wichniewicz

Pour le secrétariat : Thérèse Van Herpe 0478/ 620 604

Pour Tertre : Marie Dominique & Alain Mullier 065/60 13 38

Pour Villerot : Anne Cardon 0498/ 13 00 83

EGLISES OUVERTES

Durant cette période de confinement, les églises sont ouvertes afin de vous permettre d’y prier en respectant les nouvelles consignes sanitaires.

L’église de Villerot sera ouverte le dimanche de 9h à 10h20

et l’église d’Hautrage- centre  de 10h30 à 12h.